Notre équipe #4

Chaque année, les équipes de la MCFA se donnent corps et âme dans la création d’une saison culturelle riche en émotions. Mais savez-vous vraiment qui se cache derrière toutes ces têtes pensantes ? Non ? Ce n’est pas grave, on vous fait les présentations…

Aujourd’hui, Hélène, notre coordinatrice à La Roche/Tenneville !

  1. Qui es-tu ?

Hélène Bodart, 29 ans, passionnée par les rencontres improbables, les arts graphiques, la musique et les petits détails de l’existence. Illustratrice à mes heures gagnées, je passe aussi des heures, perdue quelque part sur la Lune.

  • Quel est ton parcours ?

Mon parcours est sinueux comme les rivières. Après avoir obtenu mon diplôme d’institutrice primaire, j’ai étudié 3 ans l’illustration à l’ESA Saint-Luc à Liège. J’ai ensuite expérimenté différents métiers : institutrice, vendeuse, fée du logis, guide touristique, animatrice gravure, et travail dans un institut de prospective politique. Chaque métier m’a apporté la joie de côtoyer des semblables très différents et d’élargir mes horizons, ce qui est une aide précieuse pour le métier que j’exerce depuis quelques mois à la MCFA.

  • Quel est ta fonction à la MCFA ?

Je suis coordinatrice culturelle (de remplacement) pour les communes de Tenneville et La Roche-en-Ardenne.

  • En quoi cela consiste-t-il ?  

Il s’agit de se mettre à l’écoute et à disposition de différents partenaires locaux (associations, administration communale, écoles, homes, citoyens, CPAS, ADL etc.) afin de les accompagner dans la construction de projets culturels/artistiques. Ce soutien peut être tant administratif, communicationnel, logistique qu’organisationnel, par la décentralisation de certaines diffusions et animations émanant de la MCFA et par la mise en place de projets variés dans divers domaines (consommation responsable, activités socioculturelles, nature, patrimoine local, etc.)

Quel est ton meilleur souvenir à la MCFA ?  

Comme employée : Un cycle d’ateliers « philo et création plastique » animé pour un groupe d’enfants de 3/4ème primaires et des résidents du home Jamotte dans le cadre du festival A travers champs. Quel bonheur de voir des liens improbables se nouer, d’aller proposer des projets artistiques et culturels directement là où vivent les gens.

Comme spectatrice : le concert de Charlie Winston et les moments passés au Particip’Art cette année.

  • Pour toi, qu’est-ce que la culture ?

C’est l’art de goûter à la vie ? C’est un espace pour l’expérimenter ? C’est la vie dans une éprouvette de laboratoire, c’est un champ de patates, un débat animé, une larme au coin de l’œil, c’est la recette des galettes de l’arrière-grand-mère ou un rock endiablé. Bref, la culture se refuse à être enfermée dans une définition du dico, c’est peut-être ce qui fait tout son charme.

  • Quel est ton coup de cœur culturel du moment ?  

Arts graphiques

J’ai récemment découvert le travail de l’illustratrice « made in Colorado », Taryn Knight. Des images tout en douceur, des mélanges de techniques (crayon, aquarelle, collage) qui fonctionnent, un univers coloré, mais pas trop, ultra frais sans être trop enfantin. A découvrir absolument ! https://www.instagram.com/taryndraws/

Musique

À déguster avec un Spritz ou un spaghetti : le rock de l’italo-belge Romano Nervoso. Les titres Meet the 300 sicilians ou Aline/Maria (reprise de Aline) valent particulièrement le détour. Son tout dernier album The return of the rocking dead, sorti le 10 avril, est plus efficace qu’un ristretto pour se mettre en route le matin. C’est promis.

Autour d’une bière spéciale ou d’un barbecue : les reprises déjantées de tubes de métal/hard rock (Guns n’ roses, Metallica, AC/DC…) par Steve ‘N’ Seagulls. Ambiance western garantie.

Posts created 45

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut