20h
 

Il y a presque trente ans, un jeune coopérant belge reconnait un arbre dans la brousse, ou plutôt il le redécouvre, car cet arbre était oublié, ignoré depuis des générations.

Avec Kwami, un togolais, Bruno Devresse remet dans la lumière une pratique agroforestière ancestrale : planter certains arbres dans les champs de café, cacao, légumes ou céréales parce qu’ils fertilisent gratuitement les sols, parce qu’ils restaurent en quelques années des sols devenus impropres à l’agriculture. 

Ces arbres qu’on appelle fertilitaires sortent les paysans de la pauvreté; ils les persuadent de rester au village plutôt que de chercher à émigrer. Ces arbres stockent des tonnes de carbone, ils attirent les pluies, ils pourraient changer l’Afrique mais ça ne plait pas à tout le monde !

Une séance exceptionnelle suivie d’un débat en présence du réalisateur.

 

Dans le cadre du festival COUPE CIRCUIT, un autre regard sur les réalités sociales.