21h (Verdenne) et 17h30 & 18h15 (Marche)
 

Depuis plus de 10 ans d’existence, KermesZ à l’Est, projet atypique, musical, théâtral, pour la rue ou pour la scène, étend chaque année son cadre de prestations.

D’abord grâce à sa capacité d’adaptation à tous les terrains, d’un concert en acoustique jusqu’aux scènes amplifiées des grands festivals, en passant par une formule auto-amplifiée dans un dinosaure à roulettes conçue pour les arts de la rue. Mais aussi par l’originalité de son propos, son accessibilité à tous les publics, à toutes les heures, sans compter son dynamisme contagieux, ce qui permet à KermesZ de répondre à une grande diversité de contextes.

L’année 2020 s’annonce pleine de surprises. En commençant par l’annulation, suite à la crise sanitaire, des concerts estivaux programmés en Belgique, France, Pologne, Suisse etc. Cette nouvelle donne a amené KermesZ à l’Est à réagir de manière vivante, résiliente et créative, tout en faisant appel à sa flexibilité, pour continuer à défendre sa vitalité et offrir ses performances au public.

Le désir de renouer avec la tradition des spectacles itinérants dans notre pays, croisé avec la conjoncture confinante a fait ressortir un projet des cartons : relocaliser les prestations en Belgique face à l’internationalisation. La déclinaison 2020 de KermesZ à l’Est prend la forme d’un convoi fanfaristique, burlesque et à pédales : la KermosZyclette. Le covid-19 ne nous empêchera pas de vendre du rêve, et nous musclera les mollets en prime ! Car par dessus tout, face aux injonctions légales de cloisonnement et d’enfermement, de fermeture des lieux culturels, nous voulons réagir en amenant la musique sur la place du village. Faire sortir les gens des maisons et leur offrir un espace festif de rencontre et de socialisation. Les emmener en vacances chez eux. Le risque sanitaire ne doit pas se glisser vers l’aseptisation de nos relations.